Valiantys a obtenu le badge de Spécialiste Cloud d’Atlassian - En savoir plus

logo-bleu_rvb.png
Retour

La méthode SAFe à connaître pour prioriser automatiquement votre backlog dans Jira

Nous le savons tous, Jira est un outil puissant pour gérer des projets agiles. Grâce à ses multiples fonctionnalités et sa flexibilité, il s’adapte à tous les cas de figure. Et surtout, Jira facilite l’implémentation de nombreux aspects du Scaled Agile Framework, le framework le plus répandu pour déployer à grande échelle les méthodes Agile et Lean dans votre organisation.

Si vous faites partie des nombreux adeptes de la méthode Agile, le point de départ de vos sprints est toujours le même : un backlog créé dans Jira. Mais la création de nouveaux tickets (par des utilisateurs ou votre équipe) peut vite rendre votre backlog chaotique si les demandes sont nombreuses et que vous n’avez pas la bonne méthodologie pour planifier vos sprints.

Vous souhaitez pouvoir mieux organiser et prioriser votre backlog Jira ? Pour vous aider, nous avons un concept très simple : l’automatisation de la méthode WSJF.

Passez à la vitesse supérieure avec la méthode WSJF

Dans votre méthodologie agile, vous avez besoin de prioriser les initiatives, les fonctionnalités et les activités de votre backlog. Pour cela, il existe une méthode issue de SAFe® : la haute priorisation des fonctionnalités les plus importantes et les plus courtes, autrement appelée Weighted Shortest Job First (WSJF) en anglais.

Le principe est simple. Le modèle WSJF permet d’établir une hiérarchie de vos tâches selon le bénéfice économique maximal qui peut être généré. Le calcul de la valeur WSJF se fait alors pour chaque fonctionnalité dans votre backlog, celle ayant la plus haute valeur étant à réaliser en priorité. Deux paramètres importants rentrent en compte dans ce calcul: le coût du retard (Cost of Delay) et l’effort à fournir (Duration). Ce qui revient à se poser deux questions majeures :

  • Quelle est la valeur perdue si cette fonctionnalité n’est pas implémentée ?
  • Que coûte le développement de cette fonctionnalité ?

 

Estimer le coût du retard

Tout travail non livré à temps a un coût. Pour évaluer le coût de ce retard, 3 facteurs sont à prendre en compte :

  • La valeur métier : La fonctionnalité est-elle beaucoup demandée ? A-elle un fort impact sur le revenu ?
  • La criticité : Y a-t-il une échéance fixe pour la fonctionnalité ? Est-il possible de perdre des clients si elle n’est pas implémentée rapidement ? A-elle un impact sur la satisfaction client ?
  • La réduction du risque et/ou ouverture d’opportunité : Cette fonctionnalité réduit-elle le risque pour cette livraison ou une livraison future ? Cette fonctionnalité ouvrira-t-elle de nouvelles opportunités commerciales ?

Le coût du retard est simplement la somme de la valeur métier (Business value), la criticité (Time criticality) et la réduction du risque et/ou ouverture d’opportunité (Cost Reduction / Opportunity Enablement).

 

Estimer l’effort à fournir

SAFe® applique la méthode WSJF pour prioriser le backlog en divisant le coût du retard par la durée du travail nécessaire pour développer la fonctionnalité. Si estimer le coût du retard est assez simple (nous l’avons vu plus haut), estimer la durée peut être plus compliqué. Surtout aux prémices du projet, lorsque vous ne savez pas qui va travailler dessus et l’allocation de capacité pour vos équipes. Ce critère est alors généralement évalué par l’équipe de développement en se basant sur la notion d’effort à fournir. Comment évaluer cette notion ? Voici un exemple tout simple : si vous êtes seul(e) à repeindre votre maison et que le salon est trois fois plus grand que la cuisine, cela prendra trois fois plus de temps de repeindre le salon.

 

Calculer la valeur WSJF

Vous savez maintenant estimer les composantes de la méthode WSJF, place au calcul ! Et pour cela, rien de mieux qu’un tableau pour appliquer la formule mathématique. L’idée consiste de mettre en perspective chaque dimension et de lui attribuer une valeur relative. Utiliser l’échelle Fibonacci simplifiée est une excellente solution par exemple.


Exemple de calcul WSJF à l’aide d’un tableau

 

Quelques remarques pour concevoir votre tableau :

  • Pour chaque dimension, attribuez une des valeurs suivantes selon votre évaluation : 1 , 2, 3, 5, 8, 13, 20
  • Concentrez-vous sur une colonne à la fois pour le remplissage des données
  • Le WSJF le plus élevé correspond à la fonctionnalité à prioriser

Avec une poignée d’additions et de division, vous voilà fin prêt à traiter vos fonctionnalités selon leur priorité.

Automatisez le calcul WSJF dans Jira

Vous maitrisez désormais le calcul de la valeur WSJF. Mais prioriser un backlog est un processus continu, vous devrez donc effectuer ce calcul à chaque mise à jour de celui-ci. Heureusement, vous pouvez automatiser ce calcul dans Jira, sans app supplémentaire et en seulement trois étapes. Voici comment faire, pas à pas.

 

Etape 1 : Etablissez les champs nécessaires dans votre projet

  • Créez trois champs de type “liste” et ajoutez-les à votre projet
    • Business Value
    • Criticality
    • Risk-Opportunity Score
  • Créez le champ “numérique” WSJF
  • L’effort à fournir est ici représenté par le champ pré-existant “Story Points

 

Etape 2 : Créez une règle d’automatisation

Accédez aux paramètres du projet et choisissez la section “Automation”. Créez ensuite une nouvelle règle d’automatisation comme suivant :

  • Créez une nouvelle règle d’automatisation
  • Ajoutez ce déclencheur : “Si un des champs est edité, c’est à dire “Business Value”, “Criticality”, “Risk-Opportunity Score” ou “Story Point” ”
  • Ajoutez cette condition: “Pour chaque ticket de type “Epic” dans mon projet déterminé”
  • Créez une variable “CostOfDelay”
  • Ajoutez cette condition: “Vérifier que le champs “Story Point” est supérieur à 0″
  • Editez et calculez le champ “WSJF”

 

Etape 3 : Affichez le résultat du calcul WSJF

Le résultat de votre calcul est désormais visible aussi bien au niveau du ticket que des tableaux Jira. N’oubliez pas de recharger la page !

 

 

Vous pouvez également rechercher dès à présent les tickets en utilisant le champ WSJF, sauvegarder les filtres de ce résultat et le réutiliser dans vos tableaux Jira.

Voici par exemple une recherche de tickets ouverts de type “Epic” dans le projet Jira “Program”, les tickets étant ordonnés par ordre décroissant du champ “Score WSJF” qui a comme identifiant unique “cf[10064] “.

→ “project = Program AND type = Epic AND resolution = Unresolved ORDER BY cf[10064] DESC” 

 

Générez plus facilement de la valeur

La méthode WSJF permet de rendre vos sprints bien plus clairs et précis, afin de vous concentrer en priorité sur l’essentiel . Et, cerise sur le gateau, vous pouvez le faire en un temps record en automatisant le calcul dans Jira.  Vous limitez ainsi votre temps de réflexion sur la hiérarchisation de votre backlog. Vos clients vous remercieront à coup sûr d’avoir livré plus tôt les fonctionnalités à forte valeur ajoutée et vous en verrez l’impact direct sur votre business.

Grâce à la suite Atlassian et à l’automatisation, vos équipes peuvent gagner en agilité. En tant que partenaire solution Platinum d’Atlassian, Valiantys vous aide à simplifier la gestion de vos projets à travers Jira. Nos consultants certifiés SPC sont également à l’écoute pour vous accompagner dans votre transformation Agile et la mise en oeuvre de SAFe® au sein de votre organisation.

Aidez-moi à optimiser mon utilisation des outils Atlassian

Pour aller plus loin, voici quelques ressources :

Cutted Triangle

Inscrivez-vous à notre newsletter

Demande enregistrée ! Demande en cours... Ceci n'est pas un email Une erreur s'est produite

Conformément à notre politique de confidentialité, nous nous engageons à respecter vos données personnelles

Contactez-nous

Nos consultants certifiés Atlassian se feront un plaisir de vous répondre.

Rejoignez-nous

Nous sommes en train de construire un équipe extraordinaire. Vous en êtes ?

Suivez-nous