Haut de page

Jira est arrivé pour centraliser et optimiser la gestion des développements, et a révolutionné sur sa route la collaboration des équipes métier

A propos de Boursorama

Né avec Internet en 1995, le groupe Boursorama a fondé sa croissance sur l’innovation, la simplicité et la transparence. A l’origine courtier en ligne et portail d’actualités économiques et financières, le groupe devient aussi, en 2006, une banque en ligne dont l’objectif est de simplifier la vie de ses clients en leur proposant une gamme complète de produits et services simples, pas chers et sûrs.

En France, Boursorama est la banque en ligne de référence avec 757 000 clients à fin 2015 et le portail www.boursorama.com est le premier site national d’information économique et financière. Grâce à ses 810 collaborateurs, Boursorama propose également ses services également en Allemagne et en Espagne.

Le déclencheur : moderniser la collaboration au sein des équipes développement et support

Boursorama a débuté son expérience des produits Atlassian par l’utilisation de Jira, comme de nombreuses entreprises. C’est à l’initiative de l’équipe IT que la recherche d’un outil fédérateur pour remplacer les solutions qui cohabitaient en interne a commencé. Avec MANTIS qui permettait de gérer le bug tracking d’un côté, et une solution « maison » pour suivre les remontées des équipes de développement web de l’autre, les informations étaient éparpillées, la collaboration compliquée et difficile à tracer. Le manque d’un outil de gestion des cahiers de tests se faisant également sentir. Un outil fédérateur et plus complet était devenu indispensable.

Les solutions challengées étaient peu nombreuses, et très vite la solution Atlassian s’est imposée. En lice notamment à côté de Jira : la version supérieure à celle utilisée, de Mantis. Mais le test gratuit de Jira a conquis les équipes en quelques jours. Chi Sang TUONG précise que la renommée de Jira a été un argument rassurant et décisif :

«L’excellente réputation de Jira nous a donné envie de tester cette solution et a accéléré notre choix.»

C’est ensuite la facilité d’utilisation qui a fini de convaincre l’équipe. Le ressenti des utilisateurs après le test était positif et unanime.

Les bénéfices au niveau du service IT ont très vite été perçus. Jira a d’abord servi à optimiser le bug tracking de manière uniforme entre les équipes, puis la gestion des cahiers de tests. Face à la facilité d’utilisation et au potentiel de la solution, la gestion de projet a été intégrée dans le logiciel. Chi Sang TUONG précise que l’utilité auprès des chefs de projets n’est plus à démontrer :

«Jira aide les chefs de projets à améliorer leur gestion, grâce au partage de la liste des actions et à la gestion des demandes de changement.»

L’effet boule de neige et la motivation des équipes métier

Après quelques mois d’utilisation dans le service IT, les équipe métier les plus ouvertes à l’innovation et les plus curieuses, l’Infographie, puis le Marketing, ont souhaité essayer Jira. Chi Sang TUONG explique qu’ «elles sont entrées dans le monde de Jira à travers la gestion des cahiers de recette de leurs projets. Les équipes métier avaient entendu parler du succès de Jira au sein du service IT et ont voulu tester elles aussi la solution». Très vite, elles ont voulu gérer toute la collaboration projet, les process et les demandes dans Jira.

«Les utilisateurs se sont rendus compte que l’outil était très ergonomique et ont réalisé à quel point ils pouvaient mieux s’organiser. Les vues agiles sont vraiment très intuitives. Grâce à Jira, les équipes peuvent formaliser toutes les phases d’un projet à travers une vue très claire,synthétique et très ergonomique» explique Chi Sang.

Le succès de la collaboration sous Jira a eu un effet boule de neige et a séduit davantage de services.

Aujourd’hui, c’est presque 500 utilisateurs qui travaillent avec le logiciel. Ces collaborateurs qui n’utilisaient pas vraiment d’outils informatiques pour la collaboration avant, résument ainsi les bénéfices :

  • Ils arrivent à mettre en place une meilleure organisation. Limité par l’email auparavant, ils trouvaient cela chronophage.
  • L’ergonomie de Jira a permis une adoption instantanée des collaborateurs, même de ceux peu habitués aux logiciels. «La prise en main a été immédiate» confirme Chi Sang.
  • En offrant une vue claire et synthétique des différentes actions, de leur responsable, de leur avancement… les services quantifient mieux la charge de travail selon les projets. Cette vue précise leur permet ainsi de dimensionner au plus juste les équipes.

Le service IT est le premier témoin de ces bénéfices qualitatifs. Chi Sang TUONG le formule ainsi :

«C’est un vrai confort pour nos esprits. Nous n’avons plus à nous demander "où est-ce que j’en suis ?", "qu’est-ce que j’ai à faire ?" en permanence. Jira nous offre plus d’aisance dans notre quotidien.»

L’expertise de Valiantys et son accompagnement pour aller plus loin

Au bout d’un an et demi d’utilisation et de paramétrage de manière autonome, Boursorama a ressenti le besoin de personnaliser davantage la solution à ses besoins. Elle a fait appel à Valiantys pour bénéficier de son expertise Atlassian. L’équipe de Chi Sang TUONG qui a vu évoluer le périmètre d’utilisation de Jira, du bug tracking à la collaboration métier, et aussi la mise en place de Confluence, HipChat et Bamboo, avait besoin d’accompagnement pour valider ses choix et concrétiser ses ambitions.

L’expertise Atlassian de Valiantys a fait la différence par rapport aux compétences généralistes du partenaire informatique avec lequel Boursorama a initié le projet. Chi Sang précise que :

«la capacité de Valiantys à implémenter les différents add-ons Jira et sa connaissance pointue de tout l’écosystème Atlassian étaient très pertinentes pour les projets internes. L’équipe Valiantys nous a rassuré dans nos choix, nous apporte une expertise concrète et propose des solutions auxquelles nous n’avions pas pensé».

Ce qui fait la différence avec Valiantys

  • L'adaptabilité : «Valiantys s’est adapté très vite à notre système d’information et l’instance Jira déjà en place.»
  • La créativité : «Par la maîtrise des produits Atlassian, l’équipe est force de proposition et trouve des solutions adaptées à nos problématiques.»
  • L'expérience : «Après un grand nombre de projets Jira, les consultants savent ce qu’il faut faire, mais aussi ce qu’il ne faut pas faire. Ils nous ont fait bénéficier de bonnes pratiques, ce qui fait gagner un temps précieux. Par exemple, ils nous ont conforté, à leur arrivée sur le projet, que nous allions dans la bonne direction. Leurs conseils ont porté notamment sur la simplification de nos workflows ou encore la réduction du nombre d’écrans pour une meilleure ergonomie et une administration facilitée.»
  • Le partage : «J’ai beaucoup apprécié ma participation à l’Enterprise Day de Valiantys, un événement qui permet de rencontrer des pairs et d’échanger des avis et des expériences Jira de manière informelle.»

Et demain ?

Boursorama a mis en place l’app JEMH qui permet d’envoyer une demande d’assistance reçue par email dans le process de gestion des tickets Jira et souhaite renforcer aujourd’hui l’automatisation.

L’entreprise souhaite également développer l’utilisation de Confluence. Comme pour la mise en place de Jira, l’équipe IT a souhaité débuter l’expérience d’utilisation et monter en compétence de manière autonome. L’équipe de développement web aura besoin dans les mois à venir d’un accompagnement plus précis sur le potentiel de la solution et sur sa personnalisation.